Le temps prouve que le passage est étroit, on s’y tient par les dents au bord de quelques vides ou verres ou plaisirs précipités sous la soie de l’éphémère…

jacques dor © (via jacquesdor)